12.3.16

Clopin-clopan

Une gastro-entérite eut raison de mes bonnes résolutions : je ne savais plus si je râlais ou non, mon état n'était qu'une râlade. Et depuis, tout s'est dilué (diarrhéfié ?)  dans un confort de bon aloi. Il suffit de ne pas avoir de pensées négatives ! notez qu'on ne dit pas de quelqu'un "Tu es négatif". On dit "Tu es un homme de couleur qui se dépêche". Irrésistible. Et puis ma moitié, avec un manque total d'originalité (car nous avons tous une origine alitée), s'est affalée de profil en glissant contre un mur. Nous sortions d'une représentation hilarante et farcesque des Fourberies de ce Capin : tout le monde sur scène s'était bien agité, le public aussi, mais de rire.
Et là, soudainement, cet effondrement doux et latéral. Un malaise. Un beau secoureur de 27 ans, demandant à ma femme la date, son nom, le résultat de 2+2 : ce n'était pas un avc, mais les vécé, une gastro donc. Quelle aventure ! Nous avons dégagé les jambes, nous avons affirmé que ce n'était pas ridicule, et nous nous sommes rapatriés en voiture après maintes attentions et sollicitudes. C'était "Ce que la vie des Septua génère"
, qui vont au spectacle et se cassent la gueule sur l'asphalte (moi, c'était en février ; méfiez-vous, vieux couples de vieux ploucs : vous vous imiterez ainsi de plus en plus, jusqu'aux pieds devant).

  

Aucun commentaire: