Articles

Affichage des articles du février, 2019

Blockhaus B

Image
C O L L I G N O N B L O C K H A U S B « Cette pluie m’emprisonne. Je ne peux plus atteindre les arbres. » Il y a son nom sur l’enveloppe. « ...la prairie s’est détrempée jusqu’au centre de la terre... »LA CONSOMMATION TABLEAU D'ANNE JALEVSKI Les oiseaux croassaient de toutes leurs forces. Il pleut depuis le premier du mois. « Si j’avais de bonnes bottes, je pourrais remettre la lettre : c’est le même nom, mais ce n’est pas moi . » S’il traverse la prairie – le champ de boue, le cloaque – il deviendra une masse informe. Au mieux le vent l’encroûtera. Et puis, de l’autre côté des arbres, il y a le Fleuve. « Celui qui porte mon nom a besoin de cette lettre. Plus que moi. La lettre, à moi-même, n’apportera que des tourments . » Il habite loin, loin, au sec, dans son dos : Form á n Tikhonovitch Biédrinine Blockhaus B « Je ne suis pas cet homme. » Les corbeaux dans le ciel font et défont

Blattes, blattes (cursif)

Image
C O L L I G N O N B L A T T E S , B L A T T E S I Regarde-les, mon âme ; ils sont vraiment affreux - Baudelaire – Les aveugles a) Détail de la reptation, dans les angles, le long des plinthes. b) Le couple effaré, serré l'un contre l'autre, musique de Schubert. c) Vision élargie à l'ensemble de la cuisine et de la boucherie de Fort-St-Jacques II L'héritage a) Ils lisent, effarés,le document descriptif b) L'obligation de résidence alla Ponzia c) Ils prennent possession des lieux en se déplaçant, toujours l'un contre l'autre – musique III Les lieux a) Les aubergistes, sur leurs talons, expliquant. b) Montée de l'escalier, les douches, les chambres merdiques c) Le puits des miliciens, retour aux blattes Tout être qui se sent persécuté est réellement persécuté MONTHERLANT Le cardinal d'Espagne A I a Les blattes sont de petit