Articles

Affichage des articles du janvier, 2013

Konop

Image
Poulet casher, polar de Konop (vraisemblablement « Konopnicki ») c'est un jeu de mots, vous pensez bien : le poulet, c'est un flic, et s'il est casher, c'est qu'il est juif (effectivement, ils s'appelle Benamou). De plus, le milieu du meurtre est juif, de la Côte d'Azur qui plus est : la plaine de La Brague, lès Antibes, c'est là que mon oncle et ma tante vivaient à côté de l'antenne émettrice, qu'ils reposent au diable. La victime s'appelle Ariel Cohen ; celui qui s'accuse, c'est David Siksou, petit jeune surdoué style Normale Sup embarqué dans une secte hassidique tenue par un certain rav Lioubavitch (ça tombe bien, c'est le patronyme du fondateur des hassidim au XVIIIe siècle). Mais le vrai coupable, ce serait plutôt le faux professeur Bardolo, antisémite notoire, qui tient une maison de cure d'amaigrissement par le travail forcé. Et le petit jeune, il n'a rien fait du tout, il est chargé de couvrir un professionnel

Un sonnet pour la route

Image
La paix romaine était devenue l'oppression romaine. Mais déjà du temps de César et Pompée l'on vit se battre Romains contre Romains. Et cette lutte fratricide, sans compter celles qui l'ont suivie, d'Antoine et d'Octave par exemple, et celles qui l'avaient précédée, comme celle de Marius et de Sylla, continue de hanter les admirateurs de Rome. Elle fut surtout romaine du temps où les dictateurs, après six mois d'exercice du pouvoir, donnaient d'eux-mêmes leur démission. Au temps où le consul Curius Dentatus, mangeant sous sa tente avec des couverts en bois, et se voyant proposer par les ennemis de traiter avec eux à des conditions avantageuses, pourvu qu'il se retirât, leur répondit : « Plutôt que d'accepter des couverts en argent, je préfère commander à ceux qui ont des couverts en argent. » Non. L'artisan de la ruine de Rome, c'est le Destin, le Fatum (« ce qui est dit »), l'Anankè (« ce qui est nécessaire »), auxquels les dieux m