Articles

Affichage des articles du mars, 2016

Origines et platitudes

Image
R. 69                            X Djanem peut se moquer de moi tant qu'elle veut, seule à pouvoir le faire impunément, sans que je me formalise le moins du monde : amour, masochisme ou perversion ? Djanem, j'en suis persuadé, est tunisienne, au moins kroumire, et son grand-père harki, j'en jurerais. Lorsqu'elle était sur moi dans la prairie, à l'abri de nos deux portières ouvertes face à face, elle prenait l'aspect d'une vieille Marocaine, si souvent aperçue dans le souk de Tanger. Son père s'appelle Louis, sa mère France, ce qui est typique des populations allogènes qui veulent prouver leur extrême assimilation. Pourtant la photo de son père, qu'elle m'a montrée, fait voir un homme très jeune, noiraud, frisé, joufflu, cravaté, jovial, sympa. De style Tartarin, pourtant, bedaine en moins. Je pense à présent à des origines dravidiennes, pondichériennes. Sa mère est d'une blancheur de fine porcelaine créole. R. 70     Une fois, Djanem s'

Cauchemars, et autres

Image
53 06 26     Trois cauchemars. Dans une maison, un appareil électronique ouvre et ferme les mâchoires sur des bijoux qu'elle contient, en avançant tout seul vers nous dans le couloir. Il répand de l'eau et crève les parois. J'appelle David qui ne peut le maîtriser. Une autre boîte commence à présenter les mêmes symptômes; la plinthe du mur commence à se trouer. ? Sonia, la mort ? le plus horrible de tous.   Dans un café aux tables qui se touchent et devant uen nombreuse clientèle, Annie confirme qu'elle n'a plus rien à me dire et à tout jamais, ainsi que je le lui demande, et pour moi il en est de même. Bouleversé, je vais attendre avec d'autres en face d'un portail fermé, en bois vermoulu dont je ne suis pas sûr qu'il ouvre. C'est un gigantesque magasin d'antiquités, avec une quantité de livres que je feuillette, et une table à bijoux que je palpe si longuement que la tenancière vient m'en ôter un, énorme. Et tant d'autres choses... 53

Inconséquences de Cécile

Image
Nous aussi nous avons lutté contre le racisme et le sexisme, on voit le résultat, mais justement, ce n'est pas notre résultat, il n'y aura jamais de résultat définitif, et rien du tout n'est à regretter, et là, comme je suis au micro, je me fais l'effet de composer un édito de Sud-Ouest Dimanche.     D'ailleurs on me le proposerait je le ferais. Quitte à me faire virer tout de suite. Cécile Duflot insiste, s'accroche, sort par la porte et revient par la fenêtre, bataille en ce moment pour qu'on ne profite pas de l'état d'urgence pour modifier la constitution, ce qui lui semble contradictoire et antidémocratique. Et chacun de gueuler, et chacun de s'engueuler. Nous ne voulons pas que notre chambre des députés se transforme en champ de bataille au sens physique du terme, comme parfois en Turquie ou en Ukraine. Je pense, même si elle n'est qu'un fétu de paille dans le tourbillon, que Cécile Duflot résiste, qu'elle lutte contre le cour

Rêves de juin

Image
53 06 14     A) A l'orgue, avec tout le buffet, je dégringole à travers une tour d'église en criant « au secours, au secours ».     B) Depuis une gare, avec Sylvie, nous suivons des informations sur un petit garçon qui aurait disparu lors d'un petit voyage autour du lycée français de Katmandou. L'Inde, la Chine, le Vatican et surtout l'URSS qui n'y avaient rien à faire s'y seraient intéressé. L'URSS répandait de faux bruits. En repartant de là, ayant appris que le petit garçon avait été retrouvé, Sylviane et moi restons tout de même pénétrés de tristesse, elle pleure presque alors que je l'interroge, en marchant, sur ce que comporte nécessairement tout texte latin (celui-ci est en vers) en son début, pour en indiquer le sujet. La réponse est « le titre » mais elle ne sait pas répondre, me disant que mes commentaires sont très beaux et émouvants . 53 06 15     Je visite plusieurs chambres d'un très grand hôtel, pièces spacieuses, au centre de l&#

Clopin-clopan

Image
Une gastro-entérite eut raison de mes bonnes résolutions : je ne savais plus si je râlais ou non, mon état n'était qu'une râlade. Et depuis, tout s'est dilué (diarrhéfié ?)  dans un confort de bon aloi. Il suffit de ne pas avoir de pensées négatives ! notez qu'on ne dit pas de quelqu'un "Tu es négatif". On dit "Tu es un homme de couleur qui se dépêche". Irrésistible. Et puis ma moitié, avec un manque total d'originalité (car nous avons tous une origine alitée), s'est affalée de profil en glissant contre un mur. Nous sortions d'une représentation hilarante et farcesque des Fourberies de ce Capin : tout le monde sur scène s'était bien agité, le public aussi, mais de rire. Et là, soudainement, cet effondrement doux et latéral. Un malaise. Un beau secoureur de 27 ans, demandant à ma femme la date, son nom, le résultat de 2+2 : ce n'était pas un avc, mais les vécé, une gastro donc. Quelle aventure ! Nous avons dégagé les jambes,

Histoire des Goths

Image
    Un Goth, des Goths, des gueux, telle est l'origine du mot. Astérix et les Goths, on se fout sur la gueule, intérêt humoristique certain, historique pour le moins douteux. Ostrogoths à l'est, Wisigoths à l'ouest, répartition discutable, bien que cette distinction remonte aux historiens antiques : l'étymologie de ces mots reste incertaine. « Village des Wisigoths », Foncine-le-Haut et Foncine-le-Bas, dans le Jura : encore surnommés ainsi au XIXe siècle, d'où provenait ma grand-mère, aux magnifiques pommettes saillantes. Mais qu'est-ce que cela prouve, sinon que les Goths, descendus de la Suède et d'ailleurs, envahirent (et ravagèrent) l'Empire romain à l'ouest, l'Empire byzantin à l'est ? ils n'étaient pas très populaires ; de haute taille, ils puaient l'oignon, et leurs femmes, souvent ivres, se querellaient entre elles ou se battaient vaillamment à côté de leurs hommes à grands coups de mamelles.     C'est à peu près ce que

L'avenir de Don Juan

Image
Le jour est noyé de pluie. Le personnage de Don Juan m'est proposé par le hasard, qui n'est qu'une obéissance à moi-même. Une érudite asiatique, Françoise Han, me convoque à "L'avenir de Don Juan". Nous sommes en 1976, où l'on pouvait croire en l'avenir. Don Juan est le personnage dont je me trouve le plus éloigné. Dom Juan fut repris à travers les siècles, et les femmes furent ses victimes. Conception que je hais, ne pouvant la comprendre, moralement l'admettre. Lenau composa son Don Juan l'année 1844, six ans avant sa mort, mais sans l'avoir achevé. Mon admiration,n ma sympathie, l'amour de leur mystère, vont plutôt chez oi à ces femmes qui passent d'homme en homme, tendant leurs croupes sous le voile islamique, et e penchant pur être prises comme des chiennes.     On peut supposer que ces frottements successifs de gang-bang provoquent chez elles un éréthisme permanent, peut-être des fragments d'orgasme qui se concrétisent à

Viol et conséquences

Image
    Le vrai gynécée, encombré de pelotes de laine et de chats pour jouer avec. Les chats s'appelaient Misti, Tigri et Pamounette. Ils dormaient avec l'un ou l'autre des enfants, parfois entre les jambes écartées des adultes, qui ce soir-là se passaient de baiser. Voyez comme les années passent ! A présent Georges revenait sur sa vie passée, son anus s'était resserré, cicatrisé, les médecins légistes seuls auraient pu soupçonner quelque chose, à supposer qu'on lui examinât le rectum. La vie est monotone et merveilleuse, et fait bien les choses.     Finalement il ne se passe rien. On est heureux, malheureux, les bactéries vont et viennent, la boîte à six planches est là toute prête, il s'en fabrique à la chaîne dans les usines pour pauvres. Il existe même des cercueils en carton très solides, biodégradables. Toute sa vie s'était passée entre le cul et la mort. Il n'aurait su la résumer davantage. Il avait parcouru des contrées internes, avec une escapade